contact us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right.

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Conférence : La viva fiamma de l’amour profane et de l’amour divin

A venir

Back to All Events

Conférence : La viva fiamma de l’amour profane et de l’amour divin

Mardi 14 mars à 18H30

Archives départementales - ABD Gaston Defferre, Marseille (13)

Conférencière : Martine Vasselin, Maître de conférences en histoire de l'art, Aix-Marseille Université

Avec Lise Viricel, soprano et Jean-Marc Aymes, clavecin

De ses Sacrae Cantiunculae composées à 15 ans et éditées à Venise en 1582 à sa Selva morale e spirituale publiée en 1640, Claudio Monteverdi a traduit dans sa musique religieuse toutes les émotions, des plus suaves aux plus brûlantes, suscitées par l'amour divin, dans le contexte d'une culture de la Réforme catholique où sont célébrées les figures de Marie, de Madeleine ou de Thérèse d'Avila, canonisée en 1622, après avoir été l'objet de défiances, de calomnies et de procès de l'Inquisition. C'est dire que l'intensité de l'amour divin a pu paraître bien proche de l'amour humain, que Monteverdi a parallèlement décliné dans ses recueils de madrigaux, de 1587 à 1638,  et dans ses opéras, amour douloureux d'Ariane abandonnée, amour fidèle de Pénélope, amour couronné de Poppée, amour avoué en mourant de Clorinde. Durant ce même temps, les peintres, de Titien à Guido Reni, adoptent également un langage visuel et expressif commun et bien ambivalent pour leurs fables et figures de l'amour sacré  comme de l'amour profane. Et les auteurs littéraires, du néo-platonicien Marsile Ficin à la carmélite Thérèse d'Avila, tentent de trouver, de démontrer la possibilité d'un « Chemin de perfection » vers Dieu, qui mène au salut sans rien perdre de cette viva fiamma de l'amour, si profondément humaine et sensible, aux plaisirs et douleurs indissolublement liés.

Durée 1 heure

> Entrée libre sur réservation auprès des ABD Gaston Defferre. Tél. : 04 13 31 82 00.

Martine Vasselin
Formée à l'École normale supérieure de Sèvres, à l'École du Louvre, agrégée de lettres, Martine Vasselin a été chargée de mission du musée du Louvre, docteur et habilitée à diriger les recherches en histoire de l'art ; elle a également enseigné dans les universités de Lille et d'Aix-Marseille.
Earlier Event: February 17
Mozart, Arias et correspondance
Later Event: March 17
O viva fiamma