contact us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right.

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

La liberazione di Ruggiero

A venir

Back to All Events

La liberazione di Ruggiero

Samedi 17 mars à 20H00, au TNM La Criée, Marseille (13)

Opéra en version concert composé par Francesca Caccini

Avec le Concerto Soave, dir. Jean-Marc Aymes

Direction musicale : Jean-Marc Aymes

Concerto Soave propose en version concert un des premiers opéras de l'histoire de la musique : La Liberazione di Ruggiero dall'Isola di Alcina. Cette oeuvre exceptionnelle composée en 1625 par la fille de Giulio Caccini, un des rares opéras écrits par une compositrice, se présente comme un vaste balletto dont l'intrigue est tirée de l'Orlando Furioso de l'Arioste.

Francesca Caccini (1587 - 1641), fille du chanteur et compositeur florentin Giulio Caccini, a reçu une éducation humaniste, tandis que sa formation musicale fut assurée par son père. Chanteuse la plus célèbre de son temps, admirée par ses contemporains, au premier rang desquels figure Claudio Monteverdi et  le roi de France Henri IV, elle a composé La Liberazione di Ruggiero dall'Isola di Alcina pour célébrer la venue à Florence, alors sous la régence de  Grande Duchesse Marie Madeleine d'Autriche, de Ladislas Sigismond, prince de Pologne et de Suède. Le livret de Ferdinando Saracinelli, inspiré d'un épisode fameux de l'Orlando Furioso, de l'Arioste, raconte comment Melissa, ancien amour de Ruggiero, se fait passer pour le sévère Atlante afin que le chevalier chrétien se défasse de l'envoutement de la magicienne Alcina pour retourner combattre aux croisades.

Francesca excelle aussi bien dans les scènes décoratives, variant de manière magistrale les ensembles, que dans les scènes dramatiques et les monologues,  exaltant au plus haut point la puissance du recitar cantando.

Chaque exécution de cet opéra, le premier et un des rares entièrement composé par une femme, est donc un événement exceptionnel.

Avec :

María Cristina Kiehr, Alcina
Sarah Breton, Melissa, Nunzia
Romain Bockler, Ruggiero, Nettunno

Lise  Viricel : Damigella, Sirena
Alice Duport-Percier : Damigella, Dama Disincantata
Axelle Verner : Damigella, Nunzia
Laurent David : Pastore, Pianta Incantata, Astolfo
Eric Chopin : Vistola Fiume, Pianta Incantata

Alessandro Ciccolini, Patrizio Focardi : violons
Sarah Dubus : cornet, flûte à bec
Anaïs Ramage : basson, flûte à bec
Louise Bouedo : viole de gambe
Elena Spotti : harpe
Mathieu Valfré : clavecin
Jean-Marc Aymes : orgue et direction